Bilan de l’année d’eau libre 2018

Pour ceux et celles qui aiment les statistiques voilà une évolution des distances que j’ai nagé depuis 2016

Après avoir plafonné autour de 800km les deux dernières années, J’ai pu nager plus de 1260km cette année en piscine et en eau libre pendant 12 mois avec une coupure en fin d’année, soit 320 séances de natation. À quoi il faut rajouter pas mal de vélo.

J’avais mis une grosse option sur l’augmentation de la distance pour passer un cap dans mon entrainement, au détriment de la vitesse ce qui s’est ressenti sur les 10km, mais qui m’a permis aujourd’hui de gagner en endurance, en force sans aucune blessure, avant de me replonger dès janvier prochain dans des séries de sprints pour améliorer mes temps sur notamment 3 et 5km. (Pour cette année 39’51 sur 3km et 1h06 sur le 5km du Monte Cristo)

La courbe la plus foncée est celle de 2018 avec 105km par mois jusqu’à la fin de saison qui amorce une descente vertigineuse…

Je boucle donc 2018 en ayant fait près de 15 compétitions soit 81km (dont 5 distances marathon).

Je termine, à nouveau 5ème du classement coupe de France pour les maitres 1 et dans le top 30 au niveau Européen lors des championnats de la LEN en Slovénie sur 3 et 5km.

L’an prochain sera beaucoup plus orienté vitesse, le fait d’avoir rejoins non pas un mais deux clubs, l’un de triathlon et l’autre de sauvetage côtier me permettant de travailler notamment ce point-ci mais également d’améliorer pas mal de sessions de manière qualitative.

Des traversées en pleine mer entre copains voilà surement ce que je préfère dans cette discipline.

Le programme 2019 lui sera fait de belles traversées au Pays Basque et de quelques compétitions notamment des 5 et 10km ici ou là en Europe, peut en Italie et en Catalogne pour aller me confronter à un plateau relevé et découvrir de nouveau spots.

En aout prochain se dérouleront les championnats du monde masters en Corée du sud, l’occasion si cela est possible d’aller me confronter au meilleur sur 3km et de ramener une belle performance avant de basculer chez les plus de 45 ans.

J’ai eu encore un énorme plaisir à rencontrer des eau libristes tout au long de l’année, aussi bien au Liban (ATCL) que ceux du Paris Aquatique, de Nîmes, de Montpellier ou d’ailleurs, de partager quelques sorties avec les collègues basques ou encore avec Babette lors de la traversée Hendaye Saint jean de Luz. 

Même nager seul en combinaison ne donne aucun sentiment de culpabilité.

Je vous donne rendez vous l’an prochain avec de nouveaux défis (le début du Ocean’s 21), et de nouveaux partenaires qui permettront surement de développer encore et toujours l’eau libre. J’aurais l’occasion d’aborder également des sujets sur le sauvetage côtier, la nage avec palmes en mer très agitée (notamment pour les photographes de surf) ou l’ultra endurance avec des traversées de 30km et plus en natation mais aussi en proie paddle une autre discipline que j’affectionne. Un bon programme bien solide.

Bonne année à vous toutes et tous…

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s